Les enfants qui bougent apprennent mieux selon une étude

Une étude menée auprès de 500 enfants aux Pays-Bas a démontré que les écoliers qui s’activent et bougent leur corps pendant les mathématiques et l’orthographe apprennent plus efficacement que ceux qui restent assis sur leur chaise.

D’autres études ont également montré que la pratique du sport à raison d’une heure par jour après l’école ou avant d’entamer les cours booste les performances globales d’apprentissage (mémorisation, concentration,…) et maintient les enfants en bonne santé (moins de stress, meilleures défenses immunitaires,…).

Ajoutons que les neurosciences pointent unanimement la sédentarité comme obstacle au développement et à la regénérescence du cerveau à tout âge (voir cet article).

Conclusion : donnons l’occasion aux enfants de bouger pour mieux apprendre :

  • en nous servant du corps pour apprendre (braingym, kinésiologie,… )
  • en permettant aux enfant de se défouler avant de faire leurs devoirs
  • en se dotant de matériels tels que des ballons de gym ou des vélos-pupitres
  • en pratiquant le yoga en classe
  • en ne privant pas les enfants de récréations

 

Quelques exemples de mise en pratique :

Brain Gym

Apprendre en étant hyperactif

4 idées pour étudier en des mots de vocabulaire en bougeant.

Les élèves de cette école primaire au Canada

Fitness break !

Les ballons de gym

La dictée sportive

 

A lire :

Braingym – le Plaisir d’Apprendre en Mouvements

 

Kinésiologie pour enfants

 

Le manuel du yoga à l’école

Sources : Thestar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *