Le crocodile de l’école : apprendre, ça fait grandir (même un crocodile)

Aujourd’hui, il y a un nouvel élève à l’école : c’est un tout petit minuscule riquiqui petiot titi crocodile ! Mais il ne sait ni jouer, ni dessiner, ni manger proprement. Qu’à cela ne tienne, les enfants vont lui montrer. Et c’est bien connu, apprendre fait grandir. Aïe, vous avez dit un GRAND crocodile ?

Cet album est génial ! L’idée du premier jour d’école d’un petit minuscule riquiqui petiot titi crocodile est déjà excellente. Le récit et les illustrations le sont encore plus !

Les enfants vont faire preuve de solidarité pour aider cet étrange élève à s’intégrer : ils lui montreront comment jouer, dessiner, faire du vélo, manger proprement, se préparer pour la piscine,…

À chaque étape, le petit crocodile grandit, grandit,… jusqu’à dépasser largement la taille des enfants !

Mais une fois devenu immense, avec sa terrible gueule remplie de crocs acérés,…, ne va-t-il pas avaler les enfants ?

Non ! Et c’est la magnifique leçon de bienveillance de cette histoire : la gentillesse est une force contagieuse !

 

J’ai aimé :

  • l’idée d’un crocodile en classe
  • la solidarité des élèves
  • les magnifiques illustrations
  • les textes simples et amusants
  • le slogan « apprendre, ça fait grandir ! »
  • la possibilité d’apaiser les peurs des enfants par rapport à une première rentrée des classes par exemple
  • l’image optimiste de l’école (activités, interactions sociales, …)

 

Idéal pour diffuser des émotions positives et calmer l’anxiété de la première rentrée des classes (et des suivantes). Qui sait, les enfants auront peut-être un crocodile dans leur classe. Ou ce sont déjà des crocodiles eux-mêmes ????

Dès 3 ans.

« Le crocodile de l’école » de Christine Naumann-Villemin et Marianne Barcilon est disponible sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.