[PARENTS] : CONSEILS POUR LA SÉPARATION DE LA PREMIÈRE RENTRÉE

Dans la vie d’un enfant et de ses parents, la première rentrée à l’école constitue un moment important. Car il y a rarement de première rentrée sans pleurs, nous pouvons essayer de la préparer du mieux possible afin d’essayer de limiter la douleur de la séparation

La psychothérapeute Anne Bacus explique que l’inquiétude de la séparation est liée au développement de l’intelligence de l’enfant. En effet, l’enfant va prendre progressivement conscience de la possibilité d’éloignement de ses parents. Sa sécurité intérieure dépendra donc de sa capacité à différer son inquiétude, à se persuader de la permanence de ses parents, de la certitude qu’ils vont revenir. Danns la vidéo ci-dessous, elle nous alerte sur des « maladresses » qui peuvent perturber la construction de cette sécurité intérieure. Puis elle met en avant l’importance des rituels, des séparations progressives et préparées.


Lors des premiers jours à l’école, la réussite des séparations va donc dépendre de la sécurité intérieure de votre enfant construite autour des rituels, de la préparation et de la progression de la séparation. Plusieurs étapes semblent donc nécessaires :

1 – Parler de l’école

Évoquer de temps en temps l’école avant la rentrée n’est pas suffisant. Il est essentiel de préparer l’enfant en discutant régulièrement avec lui des activités, du déroulement des journées, des adultes présents, des autres enfants et futurs amis. En plus de ces échanges, l’idéal est de lire avec lui des livres qui font découvrir l’école de façon ludique.

Nous vous conseillons par exemple ces livres :


Un livre qui présente les grands moments de la journée (accueuil, atelier, cantine, motricité…).
Le fait de coller les différents éléments facilite l’échange avec l’adulte et leur assimilation par l’enfant.
L’imagerie des tout-petits – La maternelle – autocollants est disponible sur Amazon – 2,95 euros


Pas d’autocollant dans cette version. Elle est toutefois plus complète avec beaucoup d’illustrations.
L’enfant prend connaissance de tous les éléments présents à l’école et c’est rassurant pour lui.
L’imagerie des tout-petits – La maternelle est disponible sur Amazon – 8,15 euros


Le fait qu’un personnage apprécié par l’enfant vive une journée à l’école est un avantage certain pour le rassurer.
Ici, nous vous proposons Tchoupi. Bien d’autres personnages vivent également l’expérience du premier jour à l’école. D’autres livres sont disponibles en suivant ce lien : Ecole maternelle
T’choupi rentre à l’école est disponible sur Amazon – 5,70 euros.

2 – Construire les rituels du matin

Il y a les rituels du soir qui facilitent le coucher et l’endormissement. Il peut donc y avoir également les rituels du matin qui permettent de vivre le début de la journée sereinement.
Pour construire la succession des rituels du matin, pourquoi ne pas partir de ceux du soir en les réorganisant avec l’enfant? Une simple feuille avec des notes adhésives où les activités ou objets sont dessinés fera largement l’affaire. Isabelle Filliozat propose de commencer la journée par 5 minutes de tendresse. Voilà un premier rituel positif !
Les jours précédant la rentrée peuvent être l’occasion de tester les rituels et le temps qu’ils exigent.

3 – Parler de la séparation

Je crois qu’il faut dire aux enfants ce qui va se passer, sans leur faire peur, mais en leur montrant qu’on est avec eux : « Je penserai à toi. »
Francoise Dolto – Lorsque l’enfant paraît – Tome 1

Jean-Baptiste Martin

Professeur des écoles et conseiller pédagogique généraliste. Passionné par l'éducation positive, les neurosciences, la communication non-violente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.