[PARENTS] LES EFFETS DE LA TÉLÉVISION SUR LES ENFANTS

Depuis 50 ans, des milliers d'études scientifiques montrent les effets nocifs de la télévision sur l'intelligence des enfants et leur réussite scolaire, sur notre santé ou sur la violence. En 2011, Michel Desmurget, neurophysiologiste et docteur en neurosciences a eu le bonne idée de réaliser une synthèse intelligible et facile à lire des principales études en s'appuyant sur 1193 références, dont environ 500 articles, revues, livres scientifiques. Le résultat est le livre « TV LOBOTOMIE – La vérité scientifique sur les effets de la télévision ».

Selon l'auteur, le conscensus scientifique est aujourd'hui indéniable et les méfaits de la télévision sont maintenant autant reconnus que ceux du tabac ou de l'alcool. 

Dans cet article c'est surtout la conclusion du chapitre II "La télé étouffe l’intelligence" que nous voulons mettre en avant : 
Le développement intellectuel des enfants se trouve profondément affecté par la consommation de télévision. Michel Desmurget précise que « tous les champs sont touchés, de l’intelligence à l’imagination, en passant par le langage, la lecture, l’attention et la motricité ». L'effet est très important si la consommation a lieu massivement avant 3 ans. Les études montrent que même la télévision allumée dans une pièce sans la regarder a des effets.  

Pendant les cinq ou six premières années de vie, toute exposition audiovisuelle devrait être strictement proscrite par les parents tant la télévision trouble le sommeil, promeut l’obésité à long terme et interfère avec le développement intellectuel, affectif, physique et social de l’enfant.

L'impact de la télévision sur le développement des enfants et adolescents provient essentiellement de la passavité qu'elle entraîne. Face à l'écran ce sont en effet des heures qui s'écoulent dépourvues de toute interaction concrète. « Le cerveau ne s’organise pas en observant le réel, mais en agissant sur lui » explique le neurologue. Certes, face à un écran l'enfant pourra toujours apprendre mais ce « sera toujours notablement inférieur à ce qu’il aurait appris d’une interaction effective avec son environnement ».
De plus en regardant la télévision l'enfant développe son attention en réaction à des sollicitations extérieures, alors que les processus d'apprentissage et de mémorisation naissent de l'attention volontaire, qui vient de l'intérieur.

Il sera bien difficile dans certaines familles d'effacer totalement la place acordée à la télévision, appareil autour duquel l'organisation du salon est généralement entièrement dépendante. D'autant plus qu'au delà de la télévision, d'autres écrans ont envahi les foyers. Si vous souhaitez diminuer l'influance des écrans dans vos vies et celles de vos enfants, dans leurs habitudes, dans leurs façons de penser et de consommer, nous vous suggérons de vous tourner vers notre article qui reprend la campagne « 3-6-9-12 : maîtrisons les écrans ».

« Il y a beaucoup de façons de parler de la télévision. Mais dans une perspective business, soyons réaliste : à la base, le métier de TF1, c'est d'aider Coca-Cola, par exemple, à vendre son produit. Or, pour qu'un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c'est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c'est du temps de cerveau humain disponible.
Patrick Le Lay, Président de TF1 en 2004
extrait tiré du livre Les dirigeants face au changement, Éditions du Huitième jour, 2004.

Pour aller plus loin voici une conférence de Michel Desmurget

TV Lobotomie : La vérité scientifique sur les effets de la télévision est disponible sur Amazon

Partagez vos suggestions, questions et commentaires dans la section commentaires cidessous.

Jean-Baptiste Martin

Professeur des écoles et conseiller pédagogique généraliste. Passionné par l'éducation positive, les neurosciences, la communication non-violente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.