Ressources pour apprendre l’attention et la concentration aux enfants

« Sois attentif ! » n’est pas une phrase qui déclenche l’attention des enfants. Normal, elle ne fournit pas de solutions pour être attentif ou se concentrer. Les ressources suivantes en revanche vont apprendre aux enfants à développer leur attention et leur concentration quand ils le souhaitent. D’ailleurs, saviez-vous qu’il y a une différence en concentration et attention ?

Voici les définitions issues d’un document gratuit de l’Académie d’Orléans-Tours que je vous recommande :

 

Passons maintenant aux ressources dont voici la liste :

  • L’attention : un album pour les 2/3 ans
  • Titou le Kangourou a du mal à se concentrer (dès 2/3 ans)
  • Je développe mon attention (cahier d’exercices dès 5/6 ans)
  • Les petites bulles de l’attention (BD dès 7/8 ans)
  • Des exercices de yoga
  • Un jeu
  • Une méditation
  • Un exercice de sophrologie
  • La méthode Vittoz

 

Pour les tout-petits (dès 2/3 ans)

Le petit livre d’Elizabeth Verdick et Marieka Heinlen va donner les clés de l’attention aux tout-petits

Utile en classe ou à la maison !

Alors, comme être attentif ?

Il y a différentes manières :

  • se concentrer sur ses sens : vue, odorat, ouïe,…
  • s’apaiser car le stress bloque l’attention
  • les adultes peuvent convenir d’un geste secret pour signifier un besoin d’écoute

Cet album se termine par une double page avec des conseils pour les parents et enseignants.

« L’attention » d’Elizabeth Verdick et Marieka Heinlen est disponible sur amazon.fr et sur le site « L’atelier des parents ».

Titou le Kangourou a du mal à se concentrer

« Titou tripote ses crayons. Joue avec sa gomme transformée en petit bonhomme. Il s’agite un peu. Rien à faire, il a envie de bouger. »

Le livre que je vous présente aujourd’hui va permettre aux enfants de se concentrer grâce à des exercices de sophrologie ludique.

Il fait partie de la collection « Petit zen » que j’apprécie particulièrement.

Les enfants, en suivant le récit des aventures de Titou le kangourou, apprendront à recentrer leur attention en classe ou à la maison.

La méthode passe par la réalisation de plusieurs exercices auxquels tous les amis de Titou vont se prêter sous l’œil bienveillant de leur maîtresse Mirette.

– marcher dans la salle à pas de géant ou de souris en balançant bien les bras puis en s’arrêtant quand Mirette frappe dans ses mains

– se reposer dans un endroit calme

– se souvenir d’un moment de joie en respirant tranquillement

– s’étirer

Et voilà, la concentration est de retour !

Ce livre est efficace pour les enfants qui ne parviennent pas à rester en place ou à fixer leur attention très longtemps. Les activités proposés sont tellement simples, naturelles et logiques qu’elles mériteraient d’être pratiquées dans toutes les salles de classe.


« Titou le kangourou a du mal à se concentrer » de Louison Nielman et Thierry Manes est disponible sur :

 

Pour les plus grands (dès 5/6 ans)

  • Le cahier d’exercices : je développe mon attention

Si votre enfant rencontre des difficultés de concentration, de compréhension, de mémorisation ou encore d’écriture, ce cahier d’exercices est fait pour lui.

Rédigé par des enseignants formés à l’institut Vittoz IRDC, il leur permettra d’acquérir de nombreuses méthodes qui ont démontré leur efficacité. Elles s’appuient sur des visualisations, de la gestuelle, des affirmations ou encore de la pleine conscience.

Les enfants de 7 à 12 ans s’entraîneront ainsi à :

  • apprendre et réciter devant une classe
  • rester concentré
  • développer leur confiance en soi
  • apaiser une colère
  • vivre ensemble

Les illustrations qui accompagnent les textes rendent l’ouvrage encore plus accessible et utile.

 

Quelques exemples :

Ecouter et mémoriser

 

Apprendre les multiplications en jouant avec un ballon

Retrouver confiance, courage et bonne humeur 

Se concentrer avec la technique de l’escargot

 

« Je développe mon attention » est disponible sur :

Pour les pré-adolescents et adolescents

Une BD pour aider les enfants et les ados à se concentrer

les-petites-bulles-de-lattention« Le but de cette bande dessinée est de proposer une sorte de manuel de l’attention sous une forme adaptée aux plus jeunes, enfants et adolescents. D’image en métaphore, la BD explique ce qu’est l’attention, son fonctionnement et propose des moyens pratiques de l’apprivoiser. L’accent est mis sur la métacognition, c’est-à-dire la connaissance de son propre fonctionnement mental et son observation dans vie de tous les jours« 

Et là, je dis bravo ! un grand bravo à l’auteur Jean-Philippe Lachaux, directeur de recherche en neurosciences cognitives. Car cet ouvrage, tant dans sa forme que dans son contenu, est une aide précieuse pour tous. En effet, les parents et éducateurs pourront ainsi comprendre le « manque d’attention » des enfants/élèves et les aider à développe leur capacité de concentration.

Pour les enfants, la lecture de la BD (en toute autonomie à partir de 7 ans ou via leurs parents/enseignants avant 7 ans) leur permettra de mieux connaitre leur cerveau (et ses 100 milliards de neurones) et d’apprendre des techniques simples pour optimiser son fonctionnement.

Le livre contient trois parties :

  • la BD en elle-même, conçue intégralement par l’auteur
  • un guide contenant de nombreuses informations, des éclairages et des exercices pratiques
  • les questions fréquentes des enfants

J’ai particulièrement apprécié les moyens mnémotechniques et autres métaphores qui facilitent grandement cet apprentissage de l’attention : l’abeille-regard, les neurones-aimants (circuit de la récompense), les neurones-chefs (cortex préfrontal), etc.

Les bulles de l'attention : se concentrer dans un monde de distractions Les bulles de l'attention : se concentrer dans un monde de distractions Les bulles de l'attention : se concentrer dans un monde de distractions
Les bulles de l'attention : se concentrer dans un monde de distractions

Nous retiendrons plusieurs conseils pour s’entrainer à développer l’attention :

  • faire une seule chose à la fois
  • prendre conscience de son regard (le regard-abeille) et le rappeler si nécessaire
  • se fixer un objectif précis avant une tâche (le visualiser mentalement pour mobiliser les neurones chefs au maximum)
  • imaginer les étapes du processus de réalisation
  • décomposer cet objectif en objectifs plus petits si besoin
  • faire pause pour ne pas céder aux PAM (Passer à Autre chose qui a l’air Mieux)
  • se féliciter soi-même (ainsi on se sert de la spécificité des neurones-aimants)
  • utiliser le PIM : Pouce, Index, Majeur (Perception, Intention, Manière d’agir)
  • méditer pour rester attentif et présent
  • se reposer et dormir suffisamment car la fatigue rend inactifs les neurones-chefs

Les petites bulles de l’attention: Se concentrer dans un monde de distractions de Jean-Philippe Lachaux est disponible sur

Des exercices de yoga

Karim de l’émission La Maison des Maternelles propose des exercices simples et ludiques de Yoga pour permettre aux enfants de s‘apaiser, de se recentrer et de développer leur attention.

Ces exercices sont d’autant plus intéressants qu’ils peuvent servir d’introduction à la méditation de pleine conscience.

Source : La Maison des Maternelles

 

Un jeu

Aude de Villeroché, psychologue et créatrice du site Soignants dans le Monde, propose un jeu pour aider les enfants à se concentrer. Il leur permettra de diminuer leur stress en marchant en pleine conscience et en respirant, de verbaliser leurs émotions et de s’approprier cet outil de recentrage pour l’utiliser quand le besoin se fera sentir.

Règles du jeu :

  • Se tenir debout
  • Marcher dans l’espace de plus en plus calmement.
  • Ralentir les mouvements et prêter attention aux sensations
  • Inviter l’enfant à respirer avec cette explication : « j’inspire le positif et j’expire le négatif trois fois de suite ».
  • Demander à l’enfant comment il se sent. Si ce qu’il ressent est de l’ordre de l’agitation, lui demander ce qu’il peut faire pour être plus calme : marcher encore plus lentement, respirer plus profondément, fermer les yeux, rester immobile,…
  • Lui proposer de faire ce qu’il suggère jusqu’à ce qu’il se sente serein.
  • Lui expliquer qu’il est parvenu à s’apaiser et à se recentrer en décrivant comment il est y parvenu.
  • Lui dire que dorénavant, il pourra utiliser de nouveau cette méthode lorsqu’il aura besoin de se concentrer ou de se calmer.

Pour augmenter les effets, vous pouvez pratiquer cet exercice dans un milieu « vert » (en pleine nature). Le contact avec la nature favorise le recentrage.

 

Une méditation

Je vous invite à découvrir une méditation extraite du livre « Histoires d’ailleurs : petits contes de sagesse bouddhiste« .

Elle permettra aux enfants de développer leur concentration et de calmer leurs vagabondages mentaux. 

Demandez à votre enfant de s’assoir confortablement, les yeux fermés, en faisant reposer ses mains sur son ventre.

« Inspire profondément…et expire. Inspire lentement et sens ton ventre grossir. Expire lentement et sens ton corps se relâcher. Maintenant, imagine que tu te trouves sur une belle plage. Il y a des palmiers qui ondulent, et la plage est couverte de sable doré et scintillant. Il y a des châteaux de sable un peu partout, chacun avec son petit drapeau flottant doucement dans la brise. Le temps est chaud et ensoleillé, et le ciel est clair et bleu. Quelle belle journée ! Reste debout quelques instants au bord de la mer et sens l’eau fraiche te lécher doucement les orteils tandis que les vagues vont et viennent, vont et viennent…Laisse ce doux rythme guider ta respiration ; inspire chaque fois que les vagues viennent sur le rivage, et expire chaque fois qu’elles retournent à la mer. Laisse ta respiration suivre encore et encore le rythme intérieur et extérieur des vagues. Chaque fois que tu inspires, sens ton ventre grossir, et chaque fois que expires, sens ton corps se relâcher. À présent, laisse la plage disparaitre dans ton esprit et reste simplement assis un instant à respirer doucement. Quand tu es prêt, remue tes orteils et tes doigts, et ouvre les yeux.« 

 

Un exercice de sophrologie : l’empreinte

La technique de l’empreinte est présentée par Laurence Roux-Fouillet, sophrologue et relaxologue.

 

La méthode VITTOZ

J’ai découvert la méthode Vittoz dans l’excellent livre de Marie Poulhalec « 12 outils pour capter l’attention des enfants ». Elle permet d’aider les enfants à mieux se concentrer via une rééducation psychologique basée sur la réceptivité psychosensorielle (visualisation, sensation, mouvement).

Pour la tester, je vous invite à partager avec les enfants cette première série d’exercices en la répétant quotidiennement pendant 3 ou 4 jours. Les deux autres séries sont présentes dans l’ouvrage. Chaque exercice dure environ 20 secondes.

Voici donc la série 1

Exercice 1

  • ferme les yeux
  • imagine une route bordée de chaque côté de rangées d’arbres
  • regarde les arbres les plus proches de toi et suis du regard les arbres de chaque côté jusqu’à ce que les arbres deviennent de plus en plus petits et se fondent en un seul point d’horizon

Exercice 2

  • les yeux ouverts, avec l’index de la main droite, trace dans l’espace le signe de l’infini (huit couché) et partant du centre
  • fais ensuite la même chose avec ta main gauche
  • refais la même chose les yeux fermés
  • toujours les yeux fermés, trace mentalement ce signe à droite puis à gauche sans bouger les mains

Exercice 3

  • accroche au tableau ou sur un mur 5 photos représentant des objets (livre, téléphone, ciseaux, ballon,…) ou encore place sur une table 5 objets
  • place-les les uns après les autres
  • retire-les en commençant par le dernier posé
  • ferme les yeux
  • refais cet exercice mentalement : vois les objets placés les uns après les autres puis retire-les, les uns après les autres.

Pour cet exercice, je me sers des objets présents dans le jeu Bazar Bizarre

 

12 outils pour capter l’attention des enfants est disponible sur :

Editeur : Jouvence

Prix : 4,95€

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.