Un roman pour aider les enfants à se protéger du harcèlement

L’école, c’est l’enfer pour Gabin. Pas une récré, pas un repas à la cantine, pas une heure en classe sans qu’Oscar ne l’embête. Et le pire, c’est que la maîtresse ne voit jamais rien ! C’en est trop pour Mia, Tim, Sham, Enzo et Rose qui en ont assez de voir leur copain garder le silence. Ensemble, ils vont le convaincre de parler des agissements d’Oscar à la maîtresse. Et plus important encore, ils vont aider Gabin à retrouver confiance en lui.

Ce roman dont la police est conçue pour facilité la lecture (dyslexie) fait partie d’une collection appelée « La rue des copains ». Elle raconte les aventures de cinq amis qui vivent dans le même immeuble.

Le sujet de cet opus est le harcèlement puisque Gabin, un jeune écolier, subit les assauts d’une bande de trois enfants avec en tête le terrible Oscar.

Gabin n’ose pas parler des humiliations et des menaces qu’il subit tous les jours.

Heureusement, ses copains de classe Mia, Tim, Rose, Shaw et Enzo vont l’inciter à alerter les adultes, dépasser la peur des représailles et retrouver confiance en lui.

Le processus de sortie de cette douloureuse problématique est clairement présenté dans l’ouvrage. Il consiste essentiellement à ne pas rester seul, demander de l’assistance aux adultes et pour ceux qui sont spectateurs des agissements, à réagir pour faire bloc et défendre la victime.

Dans l’histoire, les persécuteurs sont rappelés à l’ordre et la maitresse met en place une « charte des enfants » en collaboration avec les élèves. Il s’agit d’un ensemble de règles et de droits afin de mieux vivre ensemble dans la paix, le respect et la bienveillance.

La dernière partie du livre introduit une idée pour redonner confiance à Gabin, traumatisé par ce harcèlement et doutant énormément de lui : fabriquer un artefact qui représentera un animal totem symbole de force et de courage.

Les lecteurs pourront même construire leur propre artefact grâce aux consignes de l’atelier présenté à la fin.

Bref, ce livre est une aide pour les enfants car il les prépare à une situation qui pourrait intervenir et leur donne des clés pour s’en sortir. Notons aussi qu’il peut servir de discussion et de verbalisation émotionnelle pour les enfants ayant subi du harcèlement.

De 6 à 8 ans.

« Rue des copains : Le copain de Tim est harcelé » de Sylvaine Jaoui et Annelore Parot est disponible sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.