Une phrase à dire à un élève qui perturbe le calme en classe

Il y un besoin derrière les comportements de chacun de nous. Lorsqu’un élève perturbe le calme en classe, cela est lié à différents besoins qui méritent d’être verbalisés afin que l’enfant en prenne lui-aussi conscience et se responsabilise peu à peu.

Pour cela, nous pouvons nous appuyer sur la Communication NonViolente associée à l’effet miroir qui consiste à montrer à autrui un modèle de comportement à imiter.

Dans son livre « Petit cahier d’exercices de Communication NonViolente avec les enfants » , Dr Anne van Stappen nous invite à procéder ainsi :

« L’idéal serait de ne jamais écarter un enfant ; pour cela, si c’est possible, instaurez un endroit (ou des moments) de défoulement, afin qu’il ne se sente pas exclu.

Mais si vous décidez de séparer des autres un enfant agité, expliquez-lui que c’est pour préserver le calme, mais pas pour le punir ; offrez-lui si possible de l’empathie, avant de vous affirmer :

 

JE COMPRENDS TON BESOIN DE TE DÉFOULER, LES COURS SONT LONGS ET TU EN A MARRE ! ET TU SAIS, DE MON CÔTÉ, J’AI BESOIN DE CALME POUR ENSEIGNER ».

 

Cette façon de s’exprimer ne blesse pas l’élève et l’incite à reconnaitre son besoin (et ceux des autres), son émotion tout en étant respecté.

Il ne s’agit donc pas d’une mise à l’écart punitive mais d’une demande bienveillante visant à la sérénité de chaque membre de la classe, y compris la sienne.

 

Pour compléter, nous pouvons fournir à cet élève des outils comme une roue des émotions, une méditation à suivre (en la lisant dans sa tête), un coloriage…et lui donner rendez-vous pour un dialogue individuel afin de décrire ce qu’il se passe en lui s’il est d’accord.

Ceci permet de travailler sur les réelles causes des comportements et de traiter uniquement les conséquences. C’est une stratégie pérenne.

 

 

À lire pour l’école ou la maison :

« Petit cahier d’exercices de Communication NonViolente avec les enfants » de Dr Anne van Stappen disponible sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.