La bienveillance à l’école : un projet irréaliste ?

Isabelle Peloux, institutrice, formatrice, fondatrice de l’école élémentaire du Colibri, et auteure du livre “L’école du Colibri : La pédagogie de la coopération”, revient dans cette vidéo sur cette complexe notion de bienveillance.

Elle évoque la nécessité d’être bienveillant certes avec les enfants, mais aussi avec soi. Cela implique donc de fixer des limites et de rappeler des règles afin que les besoins de l’enseignants soient pris en compte. La Communication NonViolente (qu’elle utilise pour exprimer ses émotions sans accuser l’enfant) semble être un pilier de sa pratique.

Elle insiste aussi sur l’importance de l’écoute pour créer du lien et nous invite à tester le travail en petits groupes pour favoriser cette écoute.

Elle nous donne également quelques exemples de formulations positives comme le fait de dire “fais ceci” plutôt que “ne fais pas ceci”. La compréhension mutuelle s’améliore ainsi et les demandes de l’adultes sont plus claires et propices à la collaboration.

 

“L’école du Colibri” d’Isabelle Peloux est disponible chez votre libraire, sur cultura.com, Decitre.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.