ENSEIGNER L’EMPATHIE À L’ÉCOLE ?

Voici une vidéo illustrant un beau projet mené à l’école élémentaire Henri Wallon de Trappes sous la responsabilité scientifique de Omar Zanna, enseignant-chercheur à l’Université du Maine. Nous pouvons y voir des élèves apprenant à identifier les émotions.
La gestion des émotions (identification, acceptation, expression) est essentielle pour renforcer la confiance en soi,  comprendre l’autre.
De plus l’expression des émotions est une des bases de la communication non violente que nous avons présentée dans cette article : Les bases de la communication non violente.

Une première approche serait de demander régulièrement aux élèves comment ils se sententce qu’ils ressentent et de les aider à verbaliser en leur apportant du vocabulaire et des outils. Nous vous proposons de consulter deux listes d’émotions disponibles sur le site de l’association pour la communication non violente:

Sentiments que nous éprouvons lorsque nos besoins ne sont pas satisfaits
Sentiments que nous éprouvons lorsque nos besoins sont satisfaits

La pratique de la communication non violente permet d’aider les élèves à observer, décrire plutôt que juger ou étiqueter. Cela favoriserait un retour à notre vraie nature, puisque nous sommes conçus pour être empathiques (lire notre article sur les neurones miroirs).

Notons aussi que la lecture permet de nommer les émotions et entraine à l’empathie (via la psychologie des personnages).

Source : http://webtv.ac-versailles.fr/spip.php?article1181

Nous vous conseillons la lecture du livre de L’empathie à l’école avec la communication non-violente

Et vous, avez-vous des idées de projets pour enseigner l’empathie?

Jean-Baptiste Martin

Professeur des écoles et conseiller pédagogique généraliste. Passionné par l'éducation positive, les neurosciences, la communication non-violente.

2 pensées sur “ENSEIGNER L’EMPATHIE À L’ÉCOLE ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *