VALORISER LES RÉUSSITES LORS DES CORRECTIONS ?

La méthode du stylo vert de Tatyana Ivanko a largement été reprise sur la toile fin 2015. Cette jeune maman russe avait juste eu l'idée géniale de valoriser tout ce que sa fille faisait correctement au stylo vert, plutôt que de pointer ses erreurs au stylo rouge, et ainsi de s'attarder sur les aspects négatifs des productions de son enfant.

De nombreux enseignants utilisent déjà la couleur verte notamment quand les élèves corrigent leurs exercices lors de l'auto-correction ou des corrections collectives. Ici, c'est bien l'enseignant qui utiliserait le stylo vert pour valoriser les réussites de ses élèves.

Le stylo rouge est quant à lui une pratique ancrée depuis des décennies pour mettre en avant les erreurs. Et c'est tout le statut de l'erreur qui s'en trouve modifié. On pointe les erreurs comme si elles étaient le mal alors qu'au contraire c'est grâce à elle que nous apprenons. Comment favoriser la confiance de nos élèves alors que nous sommes devenus avec notre stylo rouge des machines à fixer le négatif, à évaluer pour montrer le mal ?

L'enjeu est important :

Réévaluer le statut de l'erreur, valoriser les réussites pour développer la confiance, l'estime de nos élèves.

Un premier pas serait de généraliser dans nos corrections la méthode du stylo vert. Juste pour voir les conséquences. Dans l'exemple en haut de l'article, il est aisé de voir combien la correction de droite est plus agréable. Un des conseils courants de l'éducation positive est de transposer à un adulte (nous-même, notre conjoint, notre collègue) les phrases, les situations que nous faisons vivre aux enfants. Diriez-vous à votre mari : « Monte te calmer dans ta chambre » ? Mettons nous à la place de nos élèves. En tant qu'adulte quelle correction préféreriez-vous avoir?

Petite histoire qui tourne sur le net pour illustrer la valorisation de nos réussites :

Un jour, une institutrice écrivit ceci au tableau :
9 x 1 = 7
9 x 2 = 18
9 x 3 = 27
9 x 4 = 36
9 x 5 = 45
9 x 6 = 54
9 x 7 = 63
9 x 8 = 72
9 x 9 = 81
9 x 10 = 90
Une fois terminé, elle se retourna vers ses élèves et constata qu'ils se moquaient tous d'elle.
Elle leur dit : “ Cette faute je l'ai faite exprès, parce que je voulais vous apprendre quelque chose d'important. Vous devez savoir comment le monde dehors vous traitera. Vous pouvez voir que j'ai écrit neuf fois sans me tromper, mais aucun d'entre vous ne m'a félicité pour cela. Vous avez tous ri et vous m'avez critiqué à cause d'une simple et unique erreur. Il y a là une leçon à retenir. Les gens ne diront rien à propos du bien que vous ferez, même si vous le faites un million de fois, mais une simple erreur de votre part, ils ne la louperont pas ! Ne vous découragez jamais. Passez au dessus des rires et des critiques.

Utilisez vous le stylo vert dans vos classes? Comment valorisez-vous les réussites de vos élèves?

Jean-Baptiste Martin

Professeur des écoles et conseiller pédagogique généraliste. Passionné par l'éducation positive, les neurosciences, la communication non-violente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *