Les « rêveries » en classe favorisent la mémorisation

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les élèves qui « rêvassent » en classe mémorisent mieux que les autres…

Les scientifiques ont en effet découvert que les enfants qui « rêvent les yeux ouverts » retiennent mieux les informations récemment apprises.

Des chercheurs de l’Université de New York ont eu l’occasion de scruter par IRM le cerveau de sujets pendant un test d’observation entrecoupé ou pas d’une pause. Les volontaires ayant bénéficié de la pause ont obtenu de meilleurs scores de mémorisation. La cause de cette performance est une activation, pendant que leur esprit vagabondait, de plusieurs zones du cerveau dont l’hippocampe, essentiel dans la consolidation des souvenirs.

Moralité : autorisons des moments de rêverie pendant les cours et ne jugeons pas trop vite les élèves dans les nuages. L’alternance de périodes de concentration et d’évasion mentale est propice à la mémorisation.

Beaucoup apprécieront !

 

Source : Science & vie Questions et réponses.

Une pensée sur “Les « rêveries » en classe favorisent la mémorisation

  • 24 août 2017 à 10 h 28 min
    Permalink

    Bonjour.

    J’aimerais connaître le numéro de « Science & vie » dont est tirée l’information.

    Cordialement.

    Encre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *